1ère sortie

Je ne sais pas si vous habitez un pays froid, mais a certains endroit de la planète vous ne pouvez pas vous adonner a votre passion tout au long de l'année. Après une période d'hibernation, que ce soit pour vous ou votre machine, il faut préparer la sortie du printemps.

Le premier beau jour s'annonce, au levé du soleil vous trépignez déjà d'impatience. Mais avez-vous préparé votre machine pour sa première sortie ? Si la réponse est non et que  vous ne vous attendiez pas à une sortie si tôt dans l'année. Alors pas la peine de trainer, rendez vous dans le garage avec votre outils, le chargeur de batterie, la pompe à air sur pied, l'huile et votre casque...

Vous avez bien appris vos leçons, vous vérifiez tous les niveaux, remplacez les liquides peut s'avérer utile. Vérifiez la tension de la chaine, l'usure des dents ou de la courroie à défaut, la pression et l'usure des pneumatiques, testez les commandes...

Le tour de clé arrive enfin, le témoin s'allume fébrilement, premier coup de démarreur, l'essence s'amoncelle dans les cuvettes, des éclairs jaillissent des bougies, mais rien de plus... Second coup de démarreur la magie s'opère, un écran de fumée inonde l'entrée du garage, seul un faisceau rouge le transperce. Le ronronnement se fait moins rauque et descend dans les tours, les révolutions se stabilisent. À peine équipé, vous enfourchez déjà votre monture comme un gamin pressé de rejoindre ses amis au bac à sable. Une vérification à gauche, puis à droite, vous essorez la manette des gaz tout en jouant du levier d'embrayage, un arrêt à quelques mètres afin de vérifier les commandes. Et enfin vous voilà parti, sourire aux lèvres, le regard posé au loin...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *